Du journalisme au magnétisme, une histoire d'informations…



Deux vies se sont déroulées simultanément pour, finalement, se rejoindre au bout du chemin : celle d’une journaliste, puis celle d’une praticienne en énergétique. La première a préparé le terrain pour la seconde, et la seconde s’inspire toujours des acquis de la première.

 

 

Le journalisme m’a appris à transmettre une information cent fois vérifiée.

À défendre des convictions tout en respectant le lecteur.

À trouver les mots justes et les travailler sans relâche dans un souci d’exactitude.

À maintenir en éveil mon instinct et mon intuition, mon esprit d’analyse et

de critique, meilleurs boucliers contre le mensonge et la manipulation.

À travailler ma mémoire, ma culture, ma soif d’apprendre pour mieux comprendre.

À garder toute humilité car la plupart des informations nous sont transmises

par des personnes plus averties dans leur domaine.

À observer, et surtout écouter mon interlocuteur jusqu’au bout pour 

ne jamais trahir une idée.

À ne pas croire mais savoir.

 

Et ces qualités de journaliste s'appliquent parfaitement au métier de thérapeute.

 

« Journalisme et énergétique, quel rapport ? »
L'information !

 

 

La kinésiologie et le magnétisme relèvent d'un principe identique : l'énergé-tique. Qu'elle s'opère par un point d'acupressure ou par un flux de la main, elle n’est rien d'autre qu'une onde envoyée dans le corps : c'est-à-dire une information, sous forme vibratoire. La physique l'observe bien : chaque partie de notre corps, chaque cellule, chaque molécule possèdent une fréquence de résonance.

 

Pour ces deux professions, j’ai toujours privilégié l’apprentissage par la pratique d’abord et la transmission de l’expérience par mes pairs et mes aînés. L'empirisme est maître de la connaissance – fondement de la médecine chinoise dont s'inspire la kinésiologie.

 

Les chemins de traverse que j'ai empruntés m'ont donné raison et la vie m’a récompensée : j’ai pu apprendre mon premier métier grâce aux profession-

nels les plus sérieux. Ecrire ensuite sur les médecines naturelles, rencontrer médecins et thérapeutes, continuant ainsi à enrichir mes acquis. Toujours avec la même rigueur.

 

Et cela, je le partage aussi avec les consultants.

 

« Il n'y a pas de hasard dans la vie, il n'y a que 

des rendez-vous. »

Paul Éluard