Qi, l'énergie qui guérit

Documentaire de Solveig Kaßen (81')

 

Avec de simples herbes officinales, Yen Nanshuo parvient à guérir toutes sortes de maladies et même à réduire les fractures. La phytothérapie est présente dans les pharmacies des grands centres hospitaliers universitaires chinois, et les médecins de famille se transmettent ces connaissances depuis des générations. Derrière les murs de l'un des derniers monastères taoïstes, des religieuses, elles, témoignent d'une autre approche, celle de la méditation, qui permet d'accroître la force du qi et de se rapprocher de l'éternité.

Au fil de sa traversée de la Chine et des rencontres avec des praticiens et des patients de tous horizons, la réalisatrice constate combien la confiance dans les vertus du qi est encore vivace. 

Que se passe-t-il sous la peau
quand un praticien pose sa main ?

Film de Bruno Ducoux (extrait – 3'34)

 

Bruno Ducoux, directeur de recherche en ostéopathie pédiatrique, a réalisé cette vidéo où l'on voit un chirurgien qui, à l'aide d'un endoscope, étudie ce qui se passe sous la peau lorsque l'on pose la main dessus. Plongée au sein du tissu conjonctif (fascias), dans la matrice extracellulaire. Des images qui révolutionnent le monde du vivant.

(Attention : ces images peuvent choquer certaines personnes sensibles).

The Living Matrix (La matrice vivante)

Documentaire réalisé par Greg Becker
& Harry Massey (1h24) – (VOSTFR)

 

Ce film est le premier à rassembler des chercheurs académiques et indépendants, des praticiens, des journalistes scientifiques – comme le biologiste anglais le Dr Rupert Sheldrake, le Dr Bruce Lipton et l'astronaute Edgar Mitchell – dont les travaux scientifiques mettent en évidence le rôle significatif de la bio-énergétique et la physiologie humaines.
Dans ce documentaire, ils explorent les principes de la bio-énergétique du champ corporel humain. Au travers d'entretiens avec ces spécialistes mondiaux les plus respectés et des animations 3D, nous entrons dans les profondeurs des structures du corps humain expliquant parfaitement comment la biologie quantique a une influence sur notre santé.

Le ventre,
notre deuxième cerveau

Documentaire réalisé par
Cécile Denjean (56')

 

Nous l'avons tous expérimenté : notre ventre réagit en fonction de nos émotions. Les praticiens en médecines naturelles, et particulièrement les énergéticiens et les naturopathes, le savent depuis longtemps : beaucoup de nos maladies (douleurs musculo-squelettiques, maladies auto-immunes et dégénératives, cancers, dépression, etc.) trouvent leur cause dans nos intestins. Ce ventre qui concentre notre énergie vitale : le Qi, en Chine, le Prāṇa en Inde…
Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau : notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête". Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neuro-
transmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions. 

Deuxième cerveau, vraiment ? Depuis l'apparition de l'homo erectus, notre système digestif était déjà développé bien avant le cerveau auquel il a fallu… quelques milliers d'années supplémentaires !

 

Plus d'infos : "Le ventre, notre deuxième cerveau" – Dossier Arte Future

Le Jeûne, nouvelle thérapie ?

Documentaire réalisé par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade (55')

 

En Occident, le nombre de maladies dites de civilisation explose. La consommation de médicaments aussi. Aujourd'hui, la médecine conventielle se trouve dans une impasse. Plusieurs études démontrent que le jeûne peut être un moyen pour rester en bonne santé. Pionniers en ce domaine depuis plus de quarante ans, les Russes ont créé des cliniques de jeûne thérapeutique où les pathologies les plus lourdes sont guéries dans 75 % des cas (diabète, hypertension, arthrose, asthme…). Au vu des résultats, l'Allemagne et les États-Unis ont suivi l'exemple. Et ces cures sont remboursées par la Sécurité sociale !