Médecines douces : anti-âge aussi ! (2)

 

●●●

 

●  Acupuncture, un rapide effet lifting

 

L'acupuncture s'intéresse à la dualité des énergies (yin et yan) qui traversent le corps par des méridiens (chacun en correspondance avec un système organique). Les déséquilibres entre ces flux d’énergie (flux électromagné-
tiques et transfert d'ions et d'électrons) se traduisent par des maladies ou dysfonctionnements que l'acupuncture corrige en stimulant des points par la pose d’aiguilles pour entraîner une modification de la composition biochimi-
que locale. Résultat : la réaction est identique lors de la remise en état de la peau.

 

Les systèmes organiques en rapport avec le sytème digestif sont bien représentés au niveau du visage. Une fois stimulés, ils améliorent le fonctionnement du sang, de la lymphe, des liquides cellulaires et rétablissent une certaine capacité au renouvellement de la peau : les cellules sont réhydratées et la peau retrouve tonicité et élasticité. « L'acupuncture agit de la profondeur (au niveau cellulaire) à la superficie,explique le docteur Denis Colin, médecin et acupuncteur, enseignant à la faculté de médecine Paris-XIII. Si le résultat est visible, le phénomène reste relativement subjectif : il ne s’agit pas d'un gommage complet de toutes les rides, ajoute-t-il. En regardant avant et après, elles sont peut-être toujours présentes, mais comme la peau a plus d’énergie, elles sont moins visibles. » À titre préventif, général et local, l'acupuncture apporte une impression de jeunesse.

 

Médecin acupuncteur et auteur du livre Les aiguilles de beauté : lifting par acupuncture (éd. Artefact), le docteur Jean-Claude Trokiner s'est intéressé plus particulièrement au relâchement des muscles du visage. Selon lui, c'est le déséquilibre de tension entre un muscle peaucier et son muscle antagoniste qui provoque une cassure : la ride. La stimulation de chaque point de commande des muscles du visage améliore ainsi la tension cutanée, mais uniquement au niveau du visage, seule zone où les muscles sont attachés.

 

Le Dr Trokiner a développé cette technique dès le début des années 1980. Après avoir suivi régulièrement 400 patientes sur plusieurs années, il s'appuie sur ses propres statistiques : dans 70 à 80 % des cas, cette technique permet de faire disparaître considérablement les rides peu marquées. Par ailleurs, ce traitement a l'avantage de nécessiter deux séances annuelles seulement pour maintenir un bon résultat, après environ trois séances d’attaques.

 

 

●  Auriculothérapie, la neurobiologie au service de la peau

 

Comme l’acupuncture, l’auriculothérapie est une thérapie de réflexologie. Médecine douce car non-agressive, elle est surtout admise comme une approche thérapeutique alternative et complémentaire (ATAC) puisqu'il s’agit de pure neurophysiologie, pratiquée sur les points de l'oreille (les méridiens chinois correspondant aux grandes voies neurologiques).

   ●●●

 

[1] – [2] – [3] – [4]

< Page précédente                                                                       Page suivante >