Quelques conseils…

 

En l’espace de trente ans, j’ai eu l’occasion de rencontrer
et de consulter bien des thérapeutes. Cela a affiné ma perception, ma confiance ou mes doutes fondés, car derrière les praticiens, il y a des femmes et des hommes que l’on ne connaît pas.

 

Des témoignages me sont rapportés sur des pratiques graves. Quelques conseils, qui complètent les règles déontologiques déjà énoncées, peuvent donc s’avérer utiles.

 

 

●  Tout d'abord, il ne faut pas sous-estimer la rencontre humaine que représente celle du consultant avec un praticien.

 

Comme avec n'importe qui, on peut « sentir » ou « ne pas sentir » le théra-peute, que ce soit au premier rendez-vous ou au fur et à mesure des séances.

 

L'intuition ou l'instinct ne trompent pas, et les premiers ressentis, bien que sub-

jectifs, s'avèrent souvent bons (qu'il ne faut pas confondre avec des résistances inconscientes mues par la peur, et qui nous font souvent reculer). Et mieux vaut être réactif rapidement.

 

Même si le thérapeute insiste sur son savoir-faire et sa capacité à vous aider, il ne faut pas céder : vous êtes maître de votre corps et de votre vie, et vous seul décidez en toute liberté.

 

Même s'il a été formidable pour l'ami qui vous l'a recommandé, ne vous forcez pas : vous êtes différent de votre ami, et on ne peut pas être sur la même longueur d'ondes avec tout le monde !

 

Et justement, dans ce type de thérapie, il s'agit de résonances vibratoires, autrement dit d'ondes ! Faites confiance à vos sens.

 

 

La condition première pour aller vers la pleine santé,
c’est le lien de confiance réciproque

entre le consultant et le praticien.

 

 

●  Un thérapeute ne demande jamais d'argent à l'avance, sous prétexte de « forfait pour X séances ». Le nombre de séances est impossible à prévoir, et le rendez-vous suivant est fixé d’un commun accord.

 

●  Il ne doit exercer aucun pouvoir ou influence, aucune domination psychique, ni profiter de la faiblesse du consultant pour tenter de lui inculquer des idées contraires à ses principes moraux.

 

Il existe malheureusement des thérapeutes (reconnus par leurs pairs, ils jouis-

sent même d'une bonne réputation) aux comportements sectaires. Ce sont généralement des personnes à l'ego fort, au charisme puissant et qui jouent de la manipulation.

 

Encore une fois, écoutez votre voix intérieure avant d'écouter les autres.

 

●  Aucune parole ni aucun geste déplacés, malsains, ou de nature érotique voire sexuel, n'est admissible. Dans ce cas, fuyez ! 

 

Le thérapeute vous accompagne dans votre démarche.

Il vous encourage sur votre propre chemin de vie.

 

Sa seule satisfaction tient à votre progression,
votre santé et votre autonomie retrouvées.